NYKL Aloïs Richard

Aloïs Richard Nykl, linguiste arabisant, hispaniste et romaniste, né le 13 décembre 1885 à Radlice u Kourimi en Bohème, décédé le 5 décembre 1958 à Evanston, Illinois, USA, a passé la plus grande partie de sa vie aux USA où il prend la citoyenneté américaine en 1922. Dans les années 1932-38 il habite Prague tout en enseignant la poésie arabo-islamique en Espagne (en 1936-1940 à l’Escuela de Estudios Arabes de Granada) puis au Mexique en été 1943 à l’invitation de l’Universidad Nacional Autonoma de Mexico, mais il se réinstalle bientôt aux États-Unis où il professe à Cambridge, Massachusetts, à Harvard en tant que visiting lecturer en portugais et espagnol, enfin à la Chicago University. Son intérêt allait à la poésie musulmane en Espagne et à son influence en Europe. Il a entrepris les éditions critiques des œuvres majeures de la littérature arabe et de la poésie andalouse et édité le Divan d’Ibn Quzman. Son œuvre principale Hispano-arabic Poetry and its Relations with the old Provençal Troubadours reste une référence incontournable dans la recherche sur la poésie des Arabes de la péninsule ibérique.
Ouvrage trad. de l’anglais par Maïca Sanconie, préface de Arie Schippers, professeur à l’Université d’Amsterdam.
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar