Carrefour Ventadour
Bertran de Born seigneur et troubadour
Parution : 24/11/2010
ISBN : 9782916622026
190 pages
17 x 24 cm
15.00 €
Ces neuf approches croisées du mystère ou mestier à l’œuvre en Bertran de Born compterons dans la littérature qui lui est consacrée. Que ce soit par leurs avancées dans l’histoire et la personnalité du troubadour et seigneur de Hautefort (J.-P. Thuillat, W. Paden, J.-Fr. Gareyte) ou par l’exploration des thèmes - salus, venus, virtus - empruntés à Dante par Stefano Asperti que voici traités sous l’angle de la guerre (J.-M. Sarpoulet), de l’amour (K. Bernard, P. Ricketts) et des exercices du corps et de l’esprit (W. Meliga, G. Gouiran, D. Billy). Il ne manque plus au lecteur ainsi averti qu’à prêter l’oreille aux interprétations musicales inédites proposées par Olivier Payrat, Michel Haze, Mick Rochard et Maurice Moncozet lors de la Trobada (Troba Vox ISRC FR­38X10) pour accéder au trobar accompli de Bertran deBorn.

Actes de la Trobada de Hautefort.

Introduction par Jean Ganiayre, écrivain de langue d’oc et conseiller général de la Dordogne.

Le sen de Bertran de Born, par Walter Meliga, professeur de philologie et linguistique romane à l’Université de Turin, Italie. -

La transmission de Hautefort des Lastours aux Born : une révision, par Jean-Pierre Thuillat, professeur honoraire d’histoire, DEA de Civilisation Médiévale de Poiriers.

Le morcellement du corps de la dame de Bertran de Born au Roman de Flamenca, par Katy Bernard, maître de conférences à l’Université Bordeaux III.

Bertran de Born: des divertissements au « divertissement », par Gérard Gouiran, professeur à l’Université de Montpellier.

Bertran de Born et la fin’amor, par Peter Ricketts, professeur émérite, «Honorary Professor » Université de Birmingham, Royaume Uni.

Hautefort, berceau du Trobar ? par Jean-François Gareyte, auteur de L’Aube des troubadours, la chanson d’Antioche du chevalier Béchade.

Imaginer Bertran de Born, par William Paden, professeur à la Northwestern University, Etats-Unis d’Amérique.

La guerre dans le Roland occitan, la Chanson de la croisade albigeoise et les poésies de Bertran de Born, par Jean-Marie Sarpoulet, chargé de cours Université Bordeaux III.

Ben grans avoleza intra, C’est une bien grande bassesse qui encrasse les ongles d’Aemar, par Dominique Billy, professeur à l’Université de Toulouse-Le Mirail.
Conclusions de la Trobada par Marie-Françoise Notz, professeur émérite, Université de Bordeaux III.
Aquestes nòu biais entrecrosats de veire lo misteri o mestier a l’òbra en Bertran de Bòrn comptarán dins la literatura que se’n entracha. Siá per sas avançadas dins l’istòria e la personalitat del trobador e senhor d’en Nautafòrt (J.-P. Thuillat, W. Paden, J.-Fr. Gareyte) o be per l’exploracion daus temas — salus, venus, virtus — manlevats d-a Dante per lo Stefano Asperti e qu’avetz ’quí tractats jos lo biais de la guerra (J.-M. Sarpoulet), de l’amor (K. Bernard, P. Ricketts) e daus exercicis del còrs o de l’esperit (W. Meliga, G. Gouiran, D. Billy). Manca mas al legidor aital ensenhat de parar l’aurelha d-a las interpretacions musicalas inedichas propausadas per Olivier Payrat, Michel Haze, Mick Rochard e Maurice Moncozet del temps de la Trobada (Troba Vox ISRC FR­38X10) per atenger al trobar complis de Bertran de Bòrn.

Katy Bernard, maître de conférences à l’Université Bordeaux III.

Dominique Billy, Université de Toulouse Jean Jaurès.

Joan Ganhaire (en français Jean-Leopold Ganiayre), est un écrivain périgourdin qui écrit ses œuvres en occitan limousin. Il est né à Agen en Lot et Garonne le 21 mai 1941.

Après avoir suivi ses études secondaires à Périgueux, il étudia la médecine à Bordeaux pour s’installer en Périgord où naquit sa vocation d’écrivain occitan. Il obtient le prix Jaufre Rudèl en 2001 avec son œuvre Lo viatge aquitan.
Joan Ganhaire (en francés Jean-Leopold Ganiayre) es un escrivan perigordin qu’escriu sas òbras en lemosin. Es nascut a Agen en Òlt e Garona lo 21 de mai de 1941.

Après aver seguit sos estudis segondaris a Peireguers estudièt la medecina a Bordèu per s’installar com mètge en Peirigòrd ont naissèt sa vocacion d’escrivan occitan. Obtenguèt lo Prèmi Jaufre Rudèl en 2001 amb son òbra Lo viatge aquitan.

Jean-François Gareyte, est l’auteur de L’Aube des troubadours, la chanson d’Antioche du chevalier Béchade.

Gérard Gouiran, professeur retraité de l’Université de Montpellier.

Walter Meliga, professeur de philologie et linguistique romane à l’Université de Turin, Italie

Marie-Françoise Notz, professeur émérite, Université de Bordeaux III.

William Paden, professeur à la Northwestern University, Etats-Unis d’Amérique.

Peter Ricketts, professeur de philologie romane, universités de Londres et de Birmingham.

Jean-Marie Sarpoulet, chargé de cours Université Bordeaux III.

Jean-Pierre Thuillat, professeur honoraire d’histoire, DEA de Civilisation Médiévale de Poiriers

Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar