Carrefour Ventadour
Ebles & Bernart de Ventadorn, Gui d’Ussel, et Maria de Ventadorn
Parution : 24/11/2009
ISBN : 9782916622019
155 pages
17 x 24 cm
14.00 €
Dominique BILLY - Luc de GOUSTINE - Martin DE RIQUER - Peter RICKETTS
Ebles & Bernart de Ventadorn, Gui d’Ussel, et Maria de Ventadorn
Trad. de l’espagnol par Françoise Crémoux, extraits de la grande anthologie Los Trovadores de Martin de Riquer, augmentés d’un article sur Maria de Ventadorn, par Peter Ricketts, Dominique Billy et Luc de Goustine.

La grande anthologie critique en 3 tomes, Los trovadores, Historia literaria y textos, « Les troubadours, histoire littéraire et textes choisis » par Martin de Riquer est la référence incontournable de tous ceux qui, à travers le monde, étudient la lyrique occitane des XIIe-XIIIe siècles ou se réfèrent à elle comme à une source à jamais actuelle de la musique et de la poésie en Occident. Publiée en 1975, rééditée en 89 et 92, elle rassemble chronologiquement, en trois volumes de format 15 x 21 (au total 1750 pages), les notices littéraires et bio-bibliographiques des quelques 122 troubadours et trobairitz dont des œuvres nous sont parvenues (ou qui, à la manière d’Ebles de Ventadour, ont marqué leur temps). Ces notices sont suivies pour chacun d’une sélection significative de sa création - cansons ou autres sirventes - en langue occitane, traduite et assortie de notes et références d’une qualité scientifique reconnue par la communauté universitaire internationale. Sa seule limite est de ne se présenter jusqu’ici qu’en castillan, alors qu’une édition française lui ouvrirait un bon tiers du reste du monde. Malgré ces évidences et les facilités offertes, la décision des éditeurs tardait à se prendre ; nous avons décidé de prouver le mouvement en marchant et, en attendant l’intégrale de Riquer, de lui emprunter le florilège qui nous était le plus proche et le plus cher : celui des troubadours de Ventadour en Limousin. Nous voulons croire que la chose faite, le sentier ainsi frayé, ce petit volume aura valeur de Manifeste. Voici donc, pour la première fois rassemblé et accessible à tous, un large choix de cansons et tensons nées de ce lieu privilégié du trobar qu’est Ventadour. Une cour où vinrent les premiers troubadours dans le sillage du grand Guillaume de Poitiers ; un haut-lieu de gai saber auquel les poètes se réfèreront comme à l’Escola N’Eblon et qui refleurira en bouquet sous le règne de la maîtresse en fin’amor Maria de Torena, épouse d’Ebles V. Enfin, une famille, une « maison » de cantadors, qui développa sur 120 ans toute une palette de talents et d’art de vivre, laissant un souvenir si présent que la citadelle édifiée bien plus tard, une fois les cansons oubliées, récusera pour ainsi dire de toutes ses pierres la fonction guerrière pour s’offrir au soleil et au givre, aux aubépines et aux bruyères, et être parcourue et décrite comme un poème par les poètes du monde entier.
La bela antologia critica en 3 volumes, Los trovadores, Historia literaria y textos, « Los trobadors, istòria literariá e textes chausits »> per Martin de Riquer es la referencia absoluda de tots los que, dins lo monde, estudion la lirica occitana daus segles dotze e tretze o be que se referon ad ela coma ad un nais a sempre actual per la musica e la poesia en Occident.

Avem deicidat, en esperar l’integrala de Riquer, de i empruntar lo florilegi que nos era lo mai pròpche e lo mai que i teniam : lo daus trobadors de Ventadorn en Lemosin.
Aquí donc, pel primier còp achampat e de bon per tots, una bela chausida de cansons e de tensons nascudas d’aquel endrech benastruc del trobar qu’es pas Ventadorn. Una cort onte vengueron los prumiers trobadors dins la dralha del grand Guilhem de Peiteus ; un naut-luec del gai-saber que los poètas se ne’n parlarán coma l’Escòla N’Eblon e que tornará florir a beus moquets emb lo reinatge de la mestressa en fin’amor Maria de Torena, femna de l’Ebles v. En fin, una familha, una « maison » de cantadors, que faguet venir en 120 ans tot un paleta de talents e d’art de viure, laissant un sovenir talament present que la ciutadela quilhada ben pus tard, un còp las cansons obledadas, recusará quasi de totas sas peiras lo biais guerrier per s’ofrir al solelh e al giure, a l’aubespina e a la bruja, e èsser trevada e descricha coma un poèma per los poètas del monde entier.

Dominique Billy, Université de Toulouse Jean Jaurès.

Luc de Goustine, auteur d’œuvres littéraires, politiques, historiques (lauréat de l’Académie française en 1979), journaliste, scénariste de télévision et traducteur-acteur de Shakespeare, Luc de Goustine a siégé au Conseil économique et social. Il est diplômé de l’École Pratique des Hautes Études - Section des Sciences historiques et philologiques.

Martín de Riquer, comte de Casa Dávalos, né à Barcelone le 3 mai 1914, et mort le 17 septembre 2013 (à 99 ans) dans la même ville, est un écrivain et philologue espagnol écrivant en catalan et en espagnol.
Il a reçu de nombreux prix, dont le Prix national d’Essai en 1991 et Prix national des Lettres espagnoles en 2000.

Peter Ricketts, professeur de philologie romane, universités de Londres et de Birmingham.

Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar