Carrefour Ventadour
Gaulcem Faidit, amours, voyages et débats
Parution : 24/11/2011
ISBN : 9782916622040
216 pages
17 x 24 cm
18.00 €
Gaucelm Faidit ne cesse de surprendre. Bon vivant, jongleur, compositeur talentueux, toujours en débat poétique avec ses confrères, le même homme se révèle l.un des plus fins poètes de la fin’amor. Fin XIIe - début XIIIe siècle, alors que les épreuves politiques des cours méridionales poussent certains troubadours à émigrer vers l’Espagne et l’Italie, le surnom Faidit attire l’attention sur l’exil / fadia - vécu par ses confrères. S’il fut en Hongrie, Gaucelm participa-t-il à la croisade de 1189-90 ? Sait-on ce qui l’y a poussé ? Quant à son trobar, nombre de pièces transmises avec leur mélodie permettent d’apprécier la structure des poèmes et le lien étroit entre texte et musique, preuve que ses compositions furent appréciées et imitées par ses confrères.

Actes de la Trobada d’Uzerche.

Fin XIIe - début XIIIe siècle, alors que les épreuves politiques des cours méridionales poussent certains troubadours à émigrer vers l’Espagne et l’Italie, le surnom Faidit attire l’attention sur l’exil / fadia - vécu par ses confrères. S’il fut en Hongrie, Gaucelm participa-t-il à la croisade de 1189-90 ? Sait-on ce qui l’y a poussé ? Quant à son trobar, nombre de pièces transmises avec leur mélodie permettent d’apprécier la structure des poèmes et le lien étroit entre texte et musique, preuve que ses compositions furent appréciées et imitées par ses confrères.

La TROBADA d’Uzerche, rassemblant dix spécialistes français et étrangers de langue et littérature d’occitan médiéval, fut un banquet savoureux, qui donne au recueil de ses actes un privilège hors de l’ordinaire : au coeur du Moyen Age, voir un grand poète limousin sortir de l’ombre.

Introduction à la Trobada par Pierre Bec, professeur honoraire, Université de Poitiers.

Les faidits et le trobar: esquisse de lexicographie poétique, par Gilda Caiti- Russo, maître de conférences HDR d’Occitan à l’Université Paul-Valéry, Montpellier III.

Gaucelm Faidit et la (les) croisade(s), par Walter Meliga, professeur de Philologie et Linguistique romane, Université de Turin.

Gaucelm Faidit en Hongrie, ou l’aventure orientale des troubadours, par Levente Seláf, professeur de Philologie romane, Université Eötvös Loránd (Hongrie).

Le troubadour Gaucelm Faidit et ses interlocuteurs, Ruth Harvey, professeur de Littérature occitane médiévale, Royal Holloway, Université de Londres (Royaume Uni) .

Gaucelm Faidit et Maria de Ventadorn vivaient-ils encore en 1235 ? par Robert Lug, Université de Francfort (Allemagne).

Musique et poésie dans l’oeuvre de Gaucelm Faidit, par Christelle Chaillou, docteur en Musicologie médiévale, chercheur associé au CESCM de Poitiers.

L‘amant tenu par la bride : Itinéraires d.un motif courtois chez
Gaucelm Faidit et sur un coffret limousin
, par Catherine Léglu, professeur de Littérature française et occitane médiévale, Université de Reading (Royaume Uni).

L’art mélique de Gaucelm Faidit, par Francesco Carapezza, chercheur en Philologie romane, l.Université de Palerme (Italie).

Le prestige de la forme chez Gaucelm Faidit, par Dominique Billy, professeur de Linguistique française et romane, Université de Toulouse-Le Mirail.

Conclusions de la Trobada, par Peter Ricketts, professeur émérite, Université de Londres, "Honorary Professor", Université de Birmingham (Royaume Uni).
Gaucelm Faidit quita pas de surprener. Bon vivent, joglaire, compositor talentuós, totjorn en debat poetic coma sos pariers, l’òme se desvala coma v-un daus pus fins poètas de la fin’amor. Fin del segle dotze, debuta del segle tretze, del mentre que las torbasons politicas ne’n menon mai d’un trobador esmigrar vers Espanha o Italia, lo chafre faidit fai parar l’aurelha sus l’exil / fadia — viscut per sos pariers. Si se’n anet en Ongria, es que Gaucelm siguet de la crosada de 1189-90 ? Qu’un sap de que ’quo es que lo lai butiguet ? Per çò que n’es de son trobar, mai d’una peça transmesa emb sa melodia permes de veire la structura daus poèmas e lo liam estrech entre lo texte e la musica, pròba que sas composicions sigueron apreciadas e imitadas per sos pariers.

Ruth Harvey, professeur de Littérature occitane médiévale, Royal Holloway, Université de Londres (Royaume Uni).

Levente Seláf, professeur de Philologie romane, Université Eötvös Loránd (Hongrie).

Gilda Caiti-Russo, maître de conférences HDR d’Occitan à l’Université Paul-Valéry, Montpellier III

Pierre Bec, (Paris 1921, Poitiers 30 juin 2014) était linguiste occitan et un des plus éminents spécialistes de la littérature et de la langue d’oc. En 1968, il publie sa thèse Les Interférences linguistiques entre gascon et languedocien dans les parlers du Comminges et du Couserans. En 1973, paraît un ouvrage important pour la philologie et la dialectologie occitane : Manuel pratique d’occitan moderne.

Pierre Bec fût le premier linguiste qui réalisa un travail scientifique pour standardiser l’occitan sur des bases rationnelles, au début des années 1970. 

Il fût professeur à l’Université de Poitiers, écrivain et poète.

Parmi ses œuvres les plus importantes, il faut citer Manuel pratique de philologie romane e sa Langue occitane>/i> (collection Que sais-je ?).

Président de l’IEO : 1962 - 1980
Pèire Bèc (en francés Pierre Bec), (Paris 1921, Peitieus 30 juin 2014) èra lingüista occitan e un dels mai eminents especialistas de la literatura e de la lenga d’òc. En 1968, publiquèt sa tèsi Les Interférences linguistiques entre gascon et languedocien dans les parlers du Comminges et du Couserans. En 1973 paréis un obratge important per la filologia e dialectologia occitana: Manuel pratique d’occitan moderne.

Es lo primièr lingüista qu’a fach un trabalh scientific per estandardizar l’occitan sus de basas racionalas, al començament dels ans 1970 (vejatz occitan larg).

Foguèt professor a l’Universitat de Peitieus. Es tanben escrivan e poeta.

Demest sas autras òbras mai importantas, cal citar Manuel pratique de philologie romane e sa Langue occitane (colleccion Que sais-je ?).

President de l’IEO : 1962 - 1980

Dominique Billy, Université de Toulouse Jean Jaurès.

Francesco Carapezza, chercheur en Philologie romane, l.Université de Palerme (Italie).

Christelle Chaillou, docteur en Musicologie médiévale, chercheur associé au CESCM de Poitiers

Robert Lug, Université de Francfort (Allemagne)

Walter Meliga, professeur de philologie et linguistique romane à l’Université de Turin, Italie

Peter Ricketts, professeur de philologie romane, universités de Londres et de Birmingham.

Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar