Carrefour Ventadour
La Grande Peur de Saint-Angel
Parution : 25/08/2014
ISBN : 9782916622101
458 pages
17 x 24 cm
27.00 €
Luc de GOUSTINE
La Grande Peur de Saint-Angel
Aventure d’un brigand gentilhomme
Épisode dramatique de la Grande Peur de 1789 à l’aube de la Révolution en Corrèze, fin juillet 1789, à l’heure des moissons, une peur panique déferle sur le Limousin jusqu’au piémont d’Auvergne. A deux pas de Saint-Angel, un officier à la retraite rassemble une petite troupe pour voler au secours de la ville. Arrêté comme brigand « aristocrate », il n’échappe à l’exécution sommaire que pour être jeté en prison avec huit compagnons. A Limoges, paralysés par l’émotion populaire, les juges attendront une délibération de l’Assemblée nationale pour rendre ces infortunés à leurs foyers. Leur aventure illustrant la « Grande Peur de 1789 » fera dès lors l’objet d’interprétations divergentes. Anodin quiproquo ? Complot réactionnaire ? Ou réplique « montagnarde » à la prise de la Bastille et coup d’envoi rural à la Révolution ? Aujourd’hui, l’historien rouvre l’enquête. Il parcourt les lieux inchangés, les archives, la mémoire des familles, scrute les finesses de ce micro-terroir exemplaire, autant pour ses ardeurs révolutionnaires que ses fidélités traditionnelles : Ussel, Meymac, Neuvic, Égletons, Chirac… Quelles circonstances politiques, sociales et personnelles ont projeté ces hommes dans le rôle de boucs émissaires et traqué l’un d’entre eux jusqu’en Moravie ?

A travers François de Douhet, seigneur « féodal » adepte des sciences et capitaine de dragons, son caractère de feu et le passé de sa maison, défilent en cette fin du xviiie siècle en Bas-Limousin, châtelains, robins, prêtres, moines, bourgeois, artisans, paysans, dont clans et clientèles s’affrontent déjà très politiquement, bien avant l’activation patriotique, religieuse ou royaliste des fièvres révolutionnaires. A leur minute de vérité, les voilà emportés par la Peur, météore et moteur paradoxal de l’histoire humaine.
Moment dramatic de la Bela Paur de 1789 a la debuta de la Revolucion en Corèsa, per la fin de julhet de 1789, a l’ora de las medasons, una paur s’eversa sus lo Lemosin treici al piemont d’Auvernha. A doas cambadas de Sent-Angiau, un oficier a la retirada achampa una tropòta per s’enançar al secors de la vila. Arrestat coma brigand « aristocrate », mancará mas de se far exucutar sens jutjament que per èsser getat en preison emb uech cambaradas seuns.
Coma lo Francés de Doet, senhor « feodal » curós de scienças e capitani de dragons, son caractari de fuòc e lo passat de sa maison, desfilon en aquela fin de segle detz-e-uech pel Bas-Lemosin, chastelans, robins, prestres, monges, borgés, artisans, paisans que sos clans e sas practicas se luchon desjà fòrça politicament, ben davant l’activacion patriotica, relegiosa o reialista de las feures revolucionarias. A l’ora de son moment de vertat, los veiquí tots emportats per la Paur, meteòre e motor paradoxal de l’istòria umana.

Luc de Goustine, auteur d’œuvres littéraires, politiques, historiques (lauréat de l’Académie française en 1979), journaliste, scénariste de télévision et traducteur-acteur de Shakespeare, Luc de Goustine a siégé au Conseil économique et social. Il est diplômé de l’École Pratique des Hautes Études - Section des Sciences historiques et philologiques.

Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar