IEO Edicions
Le roman de Flamenca
Parution : 09/02/1989
ISBN : 9782859100759
18.00 €
Renat NELLI
Le roman de Flamenca
Un art d’aimer occitanien du XIIIe siècle.
« L’œuvre la plus impie du Moyen Âge » René Nelli
Flamenca, roman en occitan du XIIIe siècle, est la plus extraordinaire histoire d’amour écrite au Moyen-Âge.

Pour entrer dans cette œuvre où l’Hérésie de l’amour s’expose dans un foisonnement romanesque, il n’y a pas de guide plus sûr que cet essai de René Nelli.

Réné Nelli est sans doute la personnalité la plus fascinante et la plus attachante du XXe siècle occitan.
Poète, philosophe, parfait connaisseur du Moyen-Âge des Troubadours et des Cathares, inventeur d’une ethnographie auto-centrée et loin de toute nostalgie passéiste, René Nelli domine de toute son intelligence et de sa sensibilité le renouveau occitan.
Compagnon accueillant, exigeant et respectueux, il est pour toute une génération d’écrivains, de chercheurs, de passionnés d’amour et de liberté, le plus aimé des maîtres selon l’expression de Jean Larzac.
Il fut, en 1945, le créateur de l’IEO comme, en 1981, celui du Centre National d’Etudes Cathares, devenu centre René Nelli.

Revue de presse
Consulter Le Roman de Flamenca occitanica.eu
Le Roman de Flamenca
Flamenca est un roman anonyme de 8095 vers octosyllabiques composé en ancien occitan vers le milieu du XIIIe siècle. Certains traits caractéristiques de la langue employée par l’auteur en fait une œuvre d’origine rouergate, ce que confirment les quelques vers qui documentent très marginalement sur les conditions de composition du roman (v. 1722-1736) : il est fait mention d’un certain « Bernardet », nom qui pourrait désigner l’auteur de Flamenca sans rien livrer de son identité, et un « seiner d’Alga » (seigneur d’Alga), qui serait son protecteur. Alga, château aujourd’hui disparu, était le lieu principal de la seigneurie de Roquefeuil. Les deux frères Arnaut et Raimon de Roquefeuil, seigneurs rouergats du XIIIe siècle, ont été célébrés par Daude de Pradas comme grands protecteurs des troubadours.

Flamenca raconte les amours de Guilhem de Nevers, jeune chevalier français doté de toutes les vertus physiques et morales, et de la belle Flamenca. Le début du roman est manquant dans le manuscrit de Carcassonne. Le récit commence par la demande en mariage de Flamenca par Archambaut de Bourbon. Les noces sont célébrées avec faste à Nemours pendant huit jours puis suivent les festivités de l’arrivée de Flamenca à Bourbon. La description extraordinairement détaillée des fêtes de Bourbon, des danses, des musiques, des œuvres littéraires qui sont jouées, « le plus incroyable déploiement de culture vivante dont on puisse rêver » selon Yves Rouquette, ont fait de Flamenca un portrait exceptionnel de la société courtoise et ont pu lui donner l’image d’un roman historique.
occitanica.eu
Retour au sommaire des articles
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar