IEO Edicions
Dòn Quichòt de la Mancha
Parution : 24/10/2014
ISBN : 9782859105204
228 pages
14 x 21 cm
15.00 €
Miguel De Cervantes - Sèrgi GAIRAL
Dòn Quichòt de la Mancha
L’ingeniós gentilòme dòn Quichòt de la Mancha
Tèxtes causits : revirada de las principalas aventuras de Dòn Quichòt de la Mancha.
Demandez à quelqu’un qui est Don Quichotte, il vous répondra que c’est ce fou qui prenait les moulins à vent pour des géants le menaçant, sans écouter son écuyer Sancho qui lui, voyait la réalité.

L’ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche, c’est cela, un roman d’aventures, plus extravagantes les unes que les autres, qui mettent Don Quichotte et Sanche en contact non seulement avec des moulins à vent, mais aussi avec des aubergistes, des muletiers, des marchants, des forçats, des bergers, des pénitents, des comédiens, des étudiants, des pèlerins, des bandits, un duc, une duchesse, des moulins à foulon, des outres de vin, un char avec des lions, une barque de pêcheurs, des brebis, des chats, des porcs, des vaches, etc.

À propos de Cervantès, Joan Bodon se demandait dans La Quimèra pourquoi son œuvre le dépassa. Elle le dépassa par l’universalité de son message et sa modernité, surout si on se réfère à la société du XVIe siècle. Dans son délire, don Quichotte donne aux hommes, à l’Humanité entière, des leçons d’une grande sagesse, saans oublier le rôle essentiel de Sancho, l’écuyer indissociable de son maître.

Je remercie l’Institut d’Études Occitanes de permettre que ces aventures de l’œuvre majeure de Cervantès soient dorénavant accessibles en langue occitane. Depuis le début, j’ai considéré que la formule des « morceaux choisis » était la meilleure pour la découvrir et l’apprécier.
Assurément, cette lecture sera aussi une belle aventure pour chacun.
Sèrgi Gairal

Demandatz a qualqu’un qual es dòn Quichòt ; vos respondrà qu’es aquel baug que preniá los molins de vent per de gigants que lo menaçavan, e que voliá pas escotar son escudièr Sanche, qu’el vesiá la realitat.

L’ingeniós gentilòme dòn Quichòt de la Mancha es aquò, un roman d’aventuras, pus descabestradas las unas que las autras, que meton dòn Quichòt e Sanche en contacte non solament amb de molins de vent, mas tanben amb d’aubergistas, de mulatièrs, de mercadièrs, de forçats, de pastres, de penitents, de comedians, d’estudiants, de pelegrins, de bandits, un duc, una duquessa, de paradors, d’oires de vin, un carri amb de leons, una barca de pescaires, de fedas, de cats, de pòrcs, de vacas, eca.

A prepaus de Cervantes, Joan Bodon se demanda dins La Quimèra (1974) « perqué son òbra lo despassèt ». Lo despassèt per l’universalitat de son messatge e sa modernitat, e mai se raportèsse a la societat del sègle XVI. Dins son deliri, dòn Quichòt balha als òmes, a l’Umanitat entièira, de leiçons d’una granda saviesa, sens oblidar lo ròtle essencial de Sanche, l’escudièr indissociable de son mèstre.

Mercegi l’Institut d’Estudis Occitans de permetre qu’aquela tièira d’aventuras, que son las apevasons de l’òbra mèstra de Cervantes, siá desenant accessibla dins nòstra lenga. Tre la debuta, considerèri que la formula dels « tròces causits » èra la melhora per la descobrir e la presar.
De segur, aquela lectura serà tanben una aventura de las bèlas per cadun.
Sèrgi Gairal


Don Quichotte en occitan par france3midipyrenees

Sèrgi GAIRAL. Naissance : 19 février 1948 à Castres (Tarn). Licence d’espagnol à Toulouse. Professeur d’espagnol. Retraité depuis 2008. Cours et ateliers d’occitan. Collaboration aux dictionnaires de Christian Laux, Cantalausa et la méthode Cap a l’Occitan (IEO). Conférence sur l’émigration rouergate en Argentine.
Marié, trois enfants.
Sèrgi GAIRAL. Naissença : 19 de febrièr de 1948 a Castras (Tarn). Licéncia d’espanhòl a Tolosa. Professor d’espanhòl. Retirat dempuèi 2008. Corses e talhièrs d’occitan. Collaboracion als diccionaris de Cristian Laus, Cantalausa, e lo metòde Cap a l’Occitan (IEO). Conferéncia sus l’emigracion roergassa en Argentina.
Maridat, tres enfants.

« Devistèron alara trenta o quaranta molins de vent que i a dins aquel ròdol. Tanlèu los veire, dòn Quichòt diguèt a son escudièr :
– Sèm plan mai astrucs que çò qu’auriam pogut desirar. Los veses aval, amic Sanche, aquel trentenat de gigantasses. Me vau batre contra eles ; te prometi que ne demorarà pas cap de viu e que començarem de nos enriquir amb lors despolhas. Aquò es una guèrra justa, un servici grand fach a Dieu de desembarrassar la fàcia de la Tèrra de tota aquela rafatalha.
– De gigants ? Quines gigants ?
– Aqueles que veses aval, dels braces longasses, que d’unes los an sovent de quasi doas lègas.
– Vos senhali, Sénher, que son pas de gigants, mas de molins de vent, e que son pas de braces, mas las alas que butadas pel vent fan virar la mòla del molin.
– Se vei ben que coneisses pas res d’aqueles afars. Son de gigants e, s’as paur, fai-te enlà e prèga del temps que ieu me vau batre contra eles, dins una batèsta terribla e inegala. »
Revue de presse
Consulter Et J.-M.G http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/09/1987778, 09/11/2014
Et
Originaire du Tarn où il a grandi, et très attaché à son Sidobre, l’auteur Serge Gayral (Sergi Gairal en occitan) en est à son treizième ouvrage publié. Professeur d’espagnol aujourd’hui installé à Villefranche de Rouergue, il manie la langue occitane avec beaucoup de savoir faire et de connaissances. Régulièrement, il fait un passage par Lacrouzette où se cachent ses racines et il entretient des relations régulières avec l’IEO, l’institut d’études occitanes de Castres, au Centre Occitan du pays castrais rue du Consulat où l’on peut acheter ses ouvrages.

Sergi Gairal est passé ce week end par le sud du Tarn avec trois nouveaux livres sous le bras.

<g>Un roman au Sidobre.</g> Le premier de ces nouveautés, en français et en occitan, est un roman qui se base sur quelques mystères imaginaires du Sidobre «Dans une grotte du Sidobre» mais aussi au fond du lac du merle. L’histoire d’une jeune latino-américaine, qui enseigne l’espagnol au lycée de la Borde-Basse, et qui regarde le Sidobre avec ses yeux et son univers propre.

<g>Mots croisés.</g> Encore plus étonnant ce recueil de mots croisés en occitan, qui feront un excellent support de cours ou d’enseignement pour les occitanistes. Un bouquin à prendre sous le bras, pendant les vacances pour réviser son occitan. Ce sont des grilles thématiques dessinées en forme de croix occitane. Une belle idée de cadeau aussi.

<g>Le Don Quichotte en langue d’Oc.</g> Publié chez IEO Edicions, le troisième bouquin de Sergi Gairal est un exercice difficile, un travail d’érudit pour lecteur occitan exigeant. Il s’agit de la toute première traduction de larges extraits du Don Quichotte de Cervantés. Des morceaux choisis jamais traduits en occitan puisés dans les passages les plus animés de l’œuvre originale. «Je me suis attelé au Don Quichotte original, écrit au XVIIe. La langue n’a pas trop changé mais les références de la vie courante auxquelles fait référence Cervantés ne sont pas toujours évidentes. C’est un livre pour étudiants mais aussi pour le grand public. En tout cas, c’est pour tout le monde que j’ai fait cette traduction.» indique Sergi Gairal qui contribue ainsi à l’enrichissement du fond littéraire en langue d’oc.
J.-M.G
http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/09/1987778, 09/11/2014
Retour au sommaire des articles
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar