la librariá IDECO
Vivre en ville au temps des papes d'Avignon
Parution : 14/10/2009
ISBN : 9782916488318
256 pages
14 x 22 cm
Emmanuel MOUREAU
Vivre en ville au temps des papes d’Avignon
Montauban (1317- 1378)
Préface de Jean-Claude Fau
Consacrée à une période historique précise, celle de presque un siècle durant lequel la papauté uitta Rome pour s’installer en Avignon, cette étude de vie citadine va bien au-delà des caractéristiques plus ou moins particulières de telle ou telle ville au Moyen-Âge : la manière d’y vivre, ce qui s’y trame, les luttes d’influence et de pouvoir sont de toutes les grandes cités de l’époque. On assiste ici à la confrontation des puissances déjà existantes ou naissantes, et très souvent le rapport à notre époque contemporaine est évident et peut faire sourire : au XIVe siècle comme aujourd’hui on doit vivre ensemble et c’est loin d’être évident : ce livre est émaillé de renseignements précis, parfois savoureux, d’histoires plus ou moins croustillantes, et on y apprendra entre autres choses que ce que nous appelons "abus de bien social" ne date pas d’hier, pas plus que les pressions, les faux en écriture, les malversations de toutes sortes, y compris financières. Autour de cela, le peuple de la ville naît, vit et meurt en profitant autant que possible des joies de l’existence, subissant les aléas de l’Histoire. Ce livre est la riche "vie quotidienne" d’une grande cité au temps des papes d’Avignon, et il possède sans aucun doute valeur d’exemple.

Emmanuel Moureau est docteur en histoire et conservateur des antiquités et objets d’art de Tarn-et-Garonne et secrétaire général de la société archéologique et historique de ce même département. Il est membre du groupe de recherches FRAM.ESPA (Université Toulouse Jean Jaurés) et de l’équipe "collégiales" au sein du CNRS-LAMOP (Université de Limoges).

Revue de presse
Consulter Caussade. La La, 28/10/2009
Caussade.
Les éditions cadurciennes La Louve proposent aux curieux du passé et aux amoureux de l’histoire un nouvel ouvrage consacré à Montauban au temps des papes d’Avignon.

Emmanuel Moureau, conservateur des antiquités et objets d’art de Tarn-et-Garonne, secrétaire général de la société archéologique et historique de ce même département. Suite à ses études universitaires consacrées à l’étude de la société montalbanaise au XIVe siècle, il livre aujourd’hui le résultat de plus de dix années de recherches sur Montauban. Sous sa plume, reprennent vie les moines de la cathédrale de Montauriol, les chanoines de Saint-Etienne-du-Tescou, les Dominicains, Carmes et autres mendiants dont les couvents, merveilles architecturales aujourd’hui, hélas ! détruites, entourent la cité quercynoise. Ces clercs se côtoient, se battent à coup d’épées et tentent d’asseoir leur prééminence sur l’église Saint-Jacques.

Aux côtés de ces religieux, vivent les Montalbanais, dont la vie est rythmée par de grandes étapes : le baptême, le mariage et ses rites, les confréries et leur principe d’entraide, la mort enfin et son cérémonial.

Quant aux consuls qui dirigent la ville, il apparaît qu’ils ne demeurent pas en reste pour frauder le roi, n’hésitant pas, comme dans les Rois Maudits, à falsifier des sceaux et truquer des preuves afin de ne pas payer d’impôts! La Guerre de cent ans regorge d’anecdotes sur Montauban qui hésite entre le roi d’Angleterre et le souverain français.
La
La, 28/10/2009
Retour au sommaire des articles
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar