Les Amis de Michel Miniussi
Encyclopædia Occitanica
Parution : 18/08/2012
ISBN : 2950951945
112 pages
14 x 22 cm
16.00 €
Michel MINIUSSI
Encyclopædia Occitanica
(1978-1983)
Introduccion, edicion e nòtas : Xavièr Bach
Illustracions : Véronique champollion, Frédéric Voilley
"Sous la plume acérée du jeune écrivain occitan trop tôt disparu, un regard critique à la fois décalé et pénétrant sur des parcours littéraires ainsi que sur des auteurs, des mouvements ou des situations qui se prêtent à des explorations inédites, en provençal-monde." 


Joan-Peyre Tardiu


"Cet ouvrage n’est pas une réelle encyclopédie. Il est au cœur de la pensée de Michel Miniussi qui définit une Occitanie de littérature et de poésie, loin des nationalismes comme des localismes : une utopie au sens propre, qui ne se réalise que dans le mystère de références foisonnantes."


Xavier Bach
"Jol calam agut de l’autor - que dispareguèt qu’èra encara jove -
 avèm aic
́ una agaitada critica a l’encòp distanciada e fonsa 
sus d’adralhadas literàrias, sus de creators, e mai sus de
movements e d’endevenenças de tota mena que se prèstan 
a d’exploracions ineditas, en provençal-monde.
"

Joan-Pèire Tardiu

"Aquest libre n’es pas una de veraia enciclopedia. Es au còr
 de la pensada de Miniussi que def
ini
́s una Occitania de 
literatura e de poësia, luènh dei nacionalismes coma dei
 localismes : pròpi una utopia, que se realisa au dintre dau
 misteri de referéncias entrevescadas.
"

Xavier Bach

Michel Minuissi est né à PARIS le 15 août 1956.

Il passe sa jeunesse à Cannes dans sa famille maternelle, provençale de longue tradition. Vers 17 ans, il entre en contact avec le groupe de langue occitane de Nice et participe activement à la parution de leur revue "la Beluga".

Il poursuit ses études universitaires à Montpellier, sous la direction de Robert Lafont et se spécialise dans la littérature occitane dont il devient un élément actif, rigoureux dans son écriture, brillant et créateur.

Conservateur de bibliothèque en Pays d´Oc, il entretient une correspondance riche et régulière avec les écrivains de langue occitane.

Par ailleurs, il écrit et publie, souvent anonymement ou sous un pseudonyme, dans la revue OC, dont il devient rédacteur dès 1986, de lettres, notes littéraires, études d’auteurs, poèmes, essais...

En 1988, paraît son premier roman, Jiròni, aux éditions Jorn/Fédérop (présenté par Robert Lafont).

Tombé gravement malade en 1981, il poursuit avec ténacité son œuvre écrite et continue à promouvoir efficacement la revue OC, faisant preuve d’exigence dans le choix des textes publiés, comme dans leur qualité littéraire.

Son deuxième roman, dont le manuscrit est confié aux éditions OC peu avant sa mort, Lei Passatemps, paraît au début de l’année 1994 et lui vaut le Prix littéraire Antigone, la même année à Montpellier.

Michel Miniussi décède le 9 Janvier 1992, en laissant une somme considérable d’écrits non encore publiés.
Michel Miniussi es nascut a Paris lo 15 d’agost de 1956.

Passa sa joinessa a Canas sins sa familha mairala, provençala de longa tradicion. A l’entorn de 17 ans, encontra lo grop de lenga occitana de Nissa e participa activament a la parucion de lor revista "La Beluga".

Perseguís sos estudis universitaris a Montpelhièr, sota la direccion de Robert Lafont e s’especialisa dins la literatura occitana per ne venir un element actiu, rigorós dins son escritura, brilhant e creator.

Conservator de bibliotèca en País d’Oc, entreten una correspondééncia rica e reguara amb los escrivans de lenga occitana.

De mai, escriu e publica, sovent jos anonimat o amb un escais, dins la revista OC, e ne ven redactor tre 1986 de letras, nòtas literàrias, estudis d’autors, poèmas, ensages...

En 1988, paréis son primièr roman, Jiròni, editat per Jorn/Fédérop (presentat per Robert Lafont).

Gravament malaut tre 1981, perseguís amb tenacitat son òbra escrita e contunha de promòure eficaçament la revista OC, totjorn exigent dins la causida dels tèxtes publicats, coma dins lor qualitat literària.

Dins son segon roman, que lo manescrit n’es balhat a las edicions OC pauc abans sa mòrt, Lei Passatemps, paréis a la debuta de l’annada de 1994, çò que li val lo Prèmi literari Antigone, la meteissa annada a Montpelhièr.

Michel Miniussi defunta lo 9 de genièr de 1992, daissant una soma considerabla d’escriches non encara publicats.

« …la sola poëtica possibla : la pòrta entreduberta d’un país ont lei senhals an la valor mai consequenta, subrèstan lo demai, e a la perfin bastan que lo justifican. »
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar