ROANET Maria

Marie Rouanet (Maria Roanet), née en 1936, à Béziers d’un père mécanicien, est une femme de lettres, une ethnologue française, auteur compositeur et chanteuse en langue d’Oc, historienne, chroniqueuse et réalisatrice de huit films documentaires sur les phénomènes religieux.

En 1995, elle quitte sa ville natale pour s’établir à Camarès dans le Rouergue d’où est originaire son mari Yves Rouquette. Elle y écrit La Cuisine amoureuse, courtoise et occitane1, première version du Petit traité romanesque de la cuisine et une apologie de la vie citadine dans La Douce chair des villes.
Marie Rouanet (Maria Roanet). Filha d’un mecanician, foguèt recebuda a l’Escòla Normala en julh de 1952 e venguèt regenta. S’interessèt a l’etnologia e l’istòria del país d’òc, de tal biais que cap a 1954 comencèt a escriure sos primièrs poèmas e las paraulas de sas cançons en occitan. Foguèt membre de la Nòva Cançon (coma Patric, Joan-Pau Verdier, Rosina de Pèira e d’autres). En 1976 venguèt delegada del patrimòni a la vila de Besièrs e i demorèt 24 ans. En 1978 celebrèt son maridatge civil amb Ives Roqueta en occitan, malgrat las reticéncias del deputat del departament d’Òlt e Garona, Garosta.[1] En 1995, arribada la retirada, partiguèt viure amb son marit a Camarés. Qualques disques sieus sortiguèron de l’ostal discografic Ventadorn e dempuèi la mitat de las annadas ochanta s’es mesa a escriure en francés.
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net | Graphisme www.charlottelambert.net | IEO Difusion - IEO/IDECO - ZA plaine St-Martin - 81700 Puylaurens Remonter Repojar